Si vous souriez, tout de suite, quel effet crée ce mouvement en vous?


 

La sophrologie c'est jouer à se vivre !

 

N'oubliez pas de sourire ! ;-) 

Plus précisément :

C'est pratiquer l'étude de sa propre conscience.

 

Pratiquer parce que ce sont des exercices, selon une méthode.

L'étude par ce que l'on explore attentivement sa propre expérience.

Sa propre conscience au sens de ce par quoi on est présent au monde.

 

L'émotion du moment est ainsi synchronisée avec le corporel.

Cette harmonisation corps-esprit est le cœur de la discipline.

C'est de retrouver cette unité qui permet d'aller au mieux.

"so-" du grec σῶς / sôs (« bien portant », « harmonie »)

 

Le sens est philosophique, celui de la phénoménologie.

Il rejoint celui du zen et du yoga par une approche laïque.

La prise de conscience du phénomène vécu étant la clé.

"-phro-", du grec φρήν / phrến (« conscience », « esprit »)

 

L'action est faite de mouvements très simples en s'intéressant à l'expérience.

C'est la richesse des perceptions toujours plus fines qui nous intéresse.

Cette démarche méditative s'appelle "relaxation dynamique".

"-logie", du grec -λογία / -logía (« étude », « science »)

 

La so-phro-logie est donc l'étude (logie) - en conscience (phro) - de sa propre harmonie (so)

L'objectif est d'installer cette harmonie pour qu'elle perdure au quotidien

 



"Quiconque voit la souffrance voit les causes de la souffrance, la cessation de la souffrance et le chemin."

Thich Nhat Hanh, (maître zen), "le cœur des enseignements du Bouddha" p.64


 

 Le modèle de prise de conscience utilisé en sophrologie est l'allégorie de la caverne, de Platon.

C'est comme de nettoyer ses lunettes, mais à l'échelle de tout le corps sensible.

Et par là agir efficacement pour améliorer les choses.

 

En deux mots

En détails

Tarifs